Alerte info
Faits divers : SUSPECTÉ DE VIOL, IL VOULAIT FORCER SA VICTIME À SE MARIER POUR OBTENIR LA NATIONALITÉ FRANÇAISE. Dernière minute : CORONAVIRUS : LE COUVRE-FEU LEVÉ DÈS DIMANCHE ET LA FIN DU MASQUE À L'EXTÉRIEUR DÈS DEMAIN, ANNONCE JEAN CASTEX. Monde : CRIME ORGANISÉ : COUP DE FILET MONDIAL GRÂCE À DES TÉLÉPHONES CRYPTÉS INFILTRÉS PAR LA POLICE. SPORT : EURO 2021 FRANCE-ALLEMAGNE (1-0) : LES BLEUS SOIGNENT LEUR ENTRÉE. Alerte météo : 28 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE AUX ORAGES / Dans le détail, il s'agit de la Seine-Maritime, de l'Eure, du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure-et-Loir, de la Sarthe, de la Mayenne, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, du Maine-et-Loire, de l'Indre-et-Loire, du Loiret, du Loir-et-Cher, du Cher, des Deux-Sèvres, de la Vienne, de l'Indre, de la Creuse, de la Corrèze, de la Haute-Vienne, de la Charente, de la Charente-Maritime, de la Dordogne, de la Gironde, du Lot-et-Garonne, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.
Chargement des dédicaces

- People - MARILYN MONROE : FRANK SINATRA N'A JAMAIS CRU À SON SUICIDE, SELON SON ANCIEN MANAGER







Dans le livre «Sinatra and Me : In the whee small hours», Tony Oppedisano – l’ancien manager du chanteur – révèle que Frank Sinatra n’a jamais cru à la version de l’overdose concernant le décès son amie, Marilyn Monroe.

Il va même plus loin en affirmant que Frank Sinatra était convaincu que la comédienne avait été «assassinée», d’après les extraits révélés par le site américain People. Marilyn Monroe a été retrouvée morte, le 4 août 1962, à l’âge de 36 ans, dénudée, un téléphone à la main, et le visage face contre terre. Des cachets, prescrits pour soigner sa dépression, répandus sur le sol. La police avait conclu à une overdose médicamenteuse et au suicide. Une version qui, des décennies plus, continue d’être régulièrement remise en question.

Selon Tony Oppedisano, Frank Sinatra et Marilyn Monre étaient des amis proches. Mais n’avaient jamais été liés de manière sentimentale. «Frank pensait qu’elle était trop instable et fragile pour simplement coucher avec elle», explique-t-il. Il révèle par ailleurs que Marilyn Monroe s’était confiée au chanteur sur ses relations avec le président John F. Kennedy, et son frère, Robert F. Kennedy. «Elle a dit à Frank ne pas comprendre pourquoi ils l’avaient totalement laissés tomber après avoir arrêté d’avoir des relations sexuelles avec eux», poursuit-il.

UNE MORT QUI CONTINUE D'ALIMENTER LES RUMEURS

Tony Oppedisano précise que, le week-end avant sa mort, Marilyn Monroe avait été photographiée à l’hôtel casino Cal-Neva Lodge, dont Frank Sinatra était l’un des propriétaires. La comédienne était venue rendre visite à son ex-mari, Joe DiMaggio, et s’apprêtait à donner une conférence de presse pour annoncer qu’ils se remettaient ensemble. A l’époque, de nombreuses rumeurs laissaient penser qu’elle allait en profiter pour faire des révélations compromettantes sur ses relations avec les frères Kennedy.

«Frank était persuadé que, si la conférence de presse n’avait pas été annoncée, elle aurait vécu beaucoup plus longtemps», lâche Tony Oppedisano.

Quelques jours après la mort de Marilyn Monroe, l’avocat de Frank Sinatra, Mickey Rubin – qui avait également travaillé avec la comédienne – avait révélé penser qu’il s’agissait d’un meurtre. Et que la rumeur d’un assassinat commandité circulait parmi la mafia, dont certains membres auraient été impliqués. Le chanteur aurait eu la confirmation de cette version «par plusieurs sources». Depuis des décennies, les théories entourant la mort de Marilyn Monroe ne cessent de voir le jour. Sans qu’aucune ne soit supportée par une quelconque preuve. Tony Oppedisano vient, avec son livre, ajouter de l’eau au moulin des rumeurs.








Espace Commentaires

Partager